Abréviations

KVG

Loi de 1996 sur l'assurance maladie.


KVV

Ordonnance sur l'assurance maladie.


Assurance maladie obligatoire (OKP)

L'OKP, également appelée assurance de base, est réglementée dans la KVG. Elle s'adresse à tout le monde Des soins médicaux de qualité assurés et un accès à une large gamme dans les services médicaux.


KVAG

Loi sur la surveillance de l'assurance maladie.


KVAV

Règlement sur le contrôle de l'assurance maladie.


KLV

Règlement sur les prestations d'assurance maladie. Aussi «catalogue de services» appelé, il définit les services médicaux couverts par le Assurance maladie à couvrir ou non.


MiGeL

Liste des moyens et éléments considérés comme obligatoires dans le cadre du L'assurance maladie doit être remboursée.


Modèles d'assurance alternatifs (AVM) ou modèles de soins gérés

Modèles d'assurance dans lesquels l'assuré en a un pour tous les problèmes de santé choisit la personne de contact préférée (médecin, avis téléphonique médical). l'assuré accepte les restrictions de choix et en reçoit une statutaire en retour remise sur prime fixe (entre 5 et 20%).


Modèle de télémédecine / Callmed

Modèle alternatif dans lequel l'assuré doit contacter un service de conseil médical par téléphone avant de consulter un médecin. Le professionnel de santé évalue la situation et, selon le modèle, fait des recommandations ou ce qu'il faut faire ensuite. (Auto-médication ou consultation avec le médecin ou à l'hôpital).


Modèle de médecin de famille


Réseaux médicaux, HMO (Health Maintenance Organization) ou cabinets de groupe

Modèle alternatif avec des groupes médicaux régionaux ou des réseaux avec différentes spécialités (par exemple, service médical d'astreinte). L'objectif est de coordonner de manière optimale la chaîne de traitement afin d'éviter les consultations inutiles et de ne pas répéter les examens déjà effectués. Le premier point de contact pour le patient est toujours le même médecin, en principe un médecin généraliste, qui orientera le patient vers un spécialiste si nécessaire.


Accord entre le réseau médical et l'assureur maladie

Les réseaux médicaux et les assureurs concluent un accord dans lequel, en général, les Les réseaux de médecins assument la responsabilité conjointe du budget (budget: objectif de coût des soins d'un groupe d'assurés; responsabilité conjointe du budget: participation du réseau de médecins au résultat si l'objectif est atteint / non atteint). Cela incite le réseau à offrir le meilleur rapport qualité-prix.


Assurance indemnité journalière

Cette assurance est volontaire. Il protège contre le risque de perte de salaire ou de gains à la suite d'une maladie ou d'un accident. La couverture KVG pour ce risque peut également être complétée par une assurance complémentaire (VVG).


Assurance sans but lucratif

L'assurance maladie obligatoire n'a pas de but lucratif. Quelconque Les excédents affluent dans les réserves avec lesquelles les assureurs garantissent que le les services utilisés seront remboursés dans tous les cas (voir également «Réserves»).


AVB (Conditions générales d'assurance selon KVG)

Dispositions relatives à l'assurance maladie obligatoire et à l'assurance d'indemnités journalières facultative.


Département privé

Hospitalisation en chambre individuelle avec libre choix du médecin.


Département semi-privé

Hospitalisation en chambre double avec libre choix du médecin.


Hospitalisation dans toute la Suisse

Couverture d'assurance pour les séjours hospitaliers en division générale. Avec cette couverture les assurés peuvent être traités dans les hôpitaux publics et privés en Suisse.


AVZ (Conditions particulières d'assurance complémentaire selon VVG)

Dispositions pour les assurances complémentaires privées.


Récompenses

Montant pris par l'assureur pour couvrir les frais médicaux Prestations de service. L'assurance maladie sociale est financée par répartition Les primes d'un exercice doivent donc couvrir les frais de santé du même L'exercice social (art. 12 et 16 alinéa 3 KVAG).


Franchises

L'assuré participe aux frais qu'il entraîne avec une franchise. Tout les deux Franchises sélectionnables (franchises optionnelles), il reçoit en retour une réduction de prime.


Franchise

L'assuré contribue à hauteur de 10% aux frais des sinistres Traitements dépassant le montant de la franchise. Le montant maximal annuel du Les franchises sont fixées par la loi: 700 CHF pour les adultes et 350 CHF pour les enfants.

Économie

Principe ancré dans la KVG, qui stipule que toutes les prestations d'assurance maladie doivent être efficaces, appropriées et économiques. Les trois critères doivent être remplis en même temps (art. 32 KVG).


Contrôle des factures


Le contrôle des factures signifie vérifier les factures entrantes les trois critères de rentabilité mentionnés précédemment. Grâce au contrôle par le Les assureurs maladie dépensent 10% de moins en prestations par an, ce qui est plus que correspond à trois milliards de francs par an. Si l'on compare cette sous-dépense avec les frais d'administration de l'OKP de l'année 1,5 milliard de francs restent le résultat net après déduction des frais administratifs Sous-utilisation d'environ 1,5 milliard de francs suisses; calculé sur l'année, cela correspond à une réduction de prime d'environ 5%. L'efficacité du contrôle des factures médicales est due à la concurrence entre les assureurs, car il est dans leur intérêt de réduire les coûts de santé et les frais administratifs afin d'offrir à leurs assurés des primes compétitives.


Réductions de primes

Contribution à la prime financière, les cantons assurés dans des Accorder des relations. Les critères pour bénéficier de réductions de primes (Plafonds de revenu,% de participation, etc.) sont fixés par les cantons. En 2014, 2,2 millions de personnes, soit environ 27% de la population, ont bénéficié de réductions de primes recevoir. Les cotisations versées par la Confédération et les cantons s'élèvent à 4 milliards de francs.


Compensation des risques

Compensation financière entre assureurs maladie. Les assureurs dont les assurés risque supérieur à la moyenne (maladies plus coûteuses et plus fréquentes), sont soutenus financièrement par les assureurs qui disposent d'un portefeuille d'assurés à moindre risque.

Critères: L'indemnisation est basée sur quatre critères: l'âge (jeunes et seniors), le sexe, les séjours de plus de trois jours dans un hôpital ou une maison de retraite et, depuis le 1er janvier 2017, le coût des médicaments l'an dernier. Les quatre critères sont pris en compte. Le montant de la compensation des risques est recalculé chaque année. En 2016, le montant total était pour la péréquation des risques entre les assureurs à 1,7 milliard de francs.


Contrat obligatoire (contrat obligatoire)

Obligation de l'assureur maladie de rembourser les factures de tous les prestataires autorisés à travailler aux frais de la KVG.


Liberté de contrat

Possibilité pour l'assureur ou le prestataire de services de décider avec quels partenaires ils concluent une convention collective.


Libre choix de l'assureur

Possibilité pour l'assuré de choisir librement l'assureur maladie. Cette option appartient au système d'assurance maladie obligatoire.


Libre choix du médecin

Possibilité pour les patients d'être traités par un médecin de leur choix, qu'il soit généraliste ou spécialiste. Le libre choix s'applique également aux services de prescription des pharmaciens et des physiothérapeutes.


BfS - Office fédéral de la statistique

L'abréviation BfS signifie Office fédéral de la statistique. Il enregistre tous les chiffres de la Suisse, les évalue et les met à la disposition du public. Il recueille des statistiques importantes, qui peuvent être utilisées comme chiffres officiels pour le pays.


EDV

EDP est un traitement électronique des données. EDP ​​est un terme collectif pour l'acquisition et le traitement de données électroniques par des machines et des ordinateurs. Aujourd'hui, pratiquement la plupart des activités sont enregistrées par traitement électronique des données.


MIGeL

L'abréviation MiGel représente la liste des moyens et des éléments. Il se trouve à l'annexe 2 de l'ordonnance sur les services de santé (KLV) du 29 septembre 1995. Il définit la prise en charge des frais de moyens et d'objets comme une prestation obligatoire de l'assurance maladie sociale.


VN

VN est l'abréviation des assurés. Elle est souvent désignée comme une personne assurée.